jeudi 20 août 2015

L'AUTRE VIE





















Le temps des compromis
des soumissions
est bientôt révolu

nous avons donné
nos poèmes
notre liberté
à la bouche du vide

l'autre vie nous attend
au coeur de notre sang

les oiseaux fous
nous attirent
au-delà des horizons

nous partirons bientôt
toutes extases dehors

l'aube nous atteint
nous creuse animal

leur maison n'existe pas.


Jean Coulombe © 2015


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire