samedi 12 juin 2021

LA DANSE DES INCONNUS

 

















Dans mon ermitage numérique
les oiseaux et leur amitié volage
composent des symphonies

le doute et la mémoire
sont mes chorales nocturnes

les voix se fondent
en satori sonore
avec le chant du ruisseau

tant d'inconnus intimes
ont traversé ma vie
sans que je les connaisse
vraiment...

Leurs visages flottent
emmêlés au sommeil

leur réalité et la mienne
facettes d'une même illusion
d'un même mystère

j'ai aussi traversé leur vie
sans jamais savoir danser.




mercredi 9 juin 2021

CLÉS DES CHAMPS

 
























Avec le double de la clé des champs
le ciel jeté sur l'épaule
avec chaque jour
un peu plus d'espoir
gagné sur les murs
les heures à bras-le-corps
dans une pétarade d'étoiles
au galop de l'horloge
l'éternité on est dedans.

On trouve pas toujours
ce qu'on cherche.

Peut-être qu'on cherche pas toujours
ce qu'on croit.


Denis Samson © 2021


samedi 29 mai 2021

MÉMOIRES D'UN PAYS

 

















Mémoire
d'instants frères
de saisons soeurs
de mêmes attentes

mémoire
d'un pays abstrait
aux musées de l'exil
aux musées de l'errance...

Mémoire
comme un puits
d'où s'évadent des fantômes,

cantiques et rafales de prières
l'odeur d'après-rasage d'un confessionnal
les habits du dimanche en famille

la courte-pointe et la soupe aux pois,

les idées d'un autre temps
tricotées serré
à ranger
aux musées en phentex,

Mémoire
d'un pays à venir.


Denis Samson © 2021


lundi 24 mai 2021

LA FROIDEUR DES COMPTOIRS BEAUTÉ

 



















J'ai un blues de pharmacie déserte
ses néons froids charcutant l'iris.

Coup de vieux au bout des présentoirs
sourire carnassier au rayon parfums

je suis le chemin de mon ombre sur les écrans

je transgresse les loteries pour du bonheur fantôme

je m'auto-inocule le fracas pour terminer cette course
au-delà des cendres qu'on nous réserve!




mardi 11 mai 2021

RIVES DU CIEL

 




















La nuit tombe
un naufrage de couleurs
sur les rives du ciel...

Une première couche d'obscurité
puis bientôt cette rumeur
de la mer au montant
dans le noir.

Au large des odeurs de la terre
la lune peint des mirages.


                ***

La mer jetée au vent
le brouillard se lève
les couleurs encore fragiles de l'aurore
laissent entrevoir
le squelette d'un navire
depuis longtemps
rejeté par les flots.


Denis Samson © 2021


jeudi 29 avril 2021

LE LABRADOR - 3

Lourdes-de-Blanc-Sablon 1972 












C'est un village qui sent bon
le pain chaud et le large

ses maisons sont des nids
où les oiseaux tricotent
les bribes du vent.

On y découpe la brume
à coups d'orages lointains

on y roule avec les galets
en embrassant la mer.

On y vit le temps qui passe
avec la patience des loups-marins.

Et l'on se chante parfois
les couleurs qui s'envolent,
comme dans un vieux film 8mm.

J'ai marché là tout le sentier,
toute la distance intérieure
jusqu'à l'autre en moi.




jeudi 22 avril 2021

OPTIQUES

 
























À la télé
le sang aboie d'une blessure
l'aube ressemble
à une exécution

les civières déraillent au triage

des autres candidats doivent quitter
Star Épidémie
grands moments d'émotion

le temps doux se poursuit
pas de précipitations en vue.

Virus médiatiques
en pleine mutation

à la télé la réalité
ne semble plus pouvoir
l'emporter sur l'image...

Miroir trompeur reflets
des apparences

l'illusion d'optiques objectives.



Denis Samson © 2021