mercredi 24 février 2010

CHIENS ÉCRASÉS




Quand il est mort le poète
étouffé par son airbag
de lit simple

Alain Larose (c) 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire