dimanche 7 janvier 2018

DUO (souvenir)

... à Dan




















Le cendrier est plein à ras-bord
le piano s'endort
mais la musique a encore soif

le poète
peut enfin chanter faux
comme il lui plaît
sans que ça change grand-chose
à l'affaire

le jour attend que ça finisse
pour se lever

le gars qui fait le ménage
de la place
dit qu'il aime ça

il a l'air de le penser vraiment

reste à savoir de quoi il veut parler
exactement.

La répétition a confirmé
si besoin en était
la nécessité de beaucoup répéter encore...

Ou peut-être pas.


Denis Samson © 2017


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire