mercredi 31 mai 2017

NOEUDS





















La bureaucratie des soupirs
peuple les couloirs d'hôpital

tant de chairs en pâture
tant d'existences friables

palper les noeuds oubliés

familles    marées
bousculées au couchant
         
un été au désert froid

ce qui nous brûle
                         hors portée
les veines

               plonger sous vide.



Jean Coulombe © 2017



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire