mercredi 3 juin 2015

LAC SIMON





















Début mai
et voici que désorganisée
l'eau se brise.

Je vois s'éteindre le jour
et s'allumer le feu.

Et quand le feu finit
le chalet s'est endormi
et dans le noir
il y a du bruit dans l'eau
comme une bête invisible.

Comme une bête invisible
je longe le rivage.



Denis Samson © 2015


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire