lundi 10 mars 2014

RELEVÉS DU DÉSIR

... à Francine


























Le rideau s'ouvre derrière

il y a les astres froids qui brûlent

dans leur orbite il y a tes rêves

remontant le cours de la nuit


d'un matin soyeux

il faudra défaire

chaque chevelure pour voir

ce qui reste de clarté.


Denis Samson © 2014


1 commentaire:

  1. Belle lignée de poésie- il va en falloir de plus en plus des textes comme cela, imprégnés de Paroles. Si j'étais encore commentateur à Nuit blanche, j'insisterai pour rendre tout cela +visible. Gilles Côté.

    RépondreSupprimer