mercredi 5 février 2014

BOREALIS





















Les musiques accrochées

aux ciels des forêts

peinent à insuffler

le spasme boréal

aux anges bétons


trop souvent

leur vacarme

aboie en écho



Jean Coulombe © 2014




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire