samedi 1 décembre 2012

SUR LES HAUTEURS DE CRANBOURNE
























J'écoute du Vissotski
tout en louvoyant
entre les fermes-usines

avec les oiseaux chauves
et les vents borgnes
sur les hauteurs de Cranbourne

l'hiver rentre au poste
toujours plus tard
même à Cranbourne

notre terre est blessée
mais personne ici
ne semble le savoir

Vlad ta voix rocailleuse
tricote des points de suture
à mon blues punk-country

j'en ai bien besoin
sur les hauteurs de Cranbourne


Jean Coulombe (c) 2012


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire