vendredi 28 septembre 2012

CETTE AUTRE SAISON


























Je reprends saison
souffle en frimas
et collier de feuilles

légèreté de tes gestes
au désert de blancheur
marées de lumière
et paysage en écho

ta main me tresse
les arbres noirs
du froid qui avance

son fardeau aveugle
contre la douceur
de nos bouches

l’absence nous guette
comme cette outarde
perdue aux aurores


Jean Coulombe (c) 2012



1 commentaire:

  1. ''une outarde perdue aux aurores''...
    j'aime beaucoup
    bravo
    claudantar

    RépondreSupprimer