mardi 26 juin 2012

PAR-DELÀ





















Filaments de solitude
dans la trame du vivant

lent partage du monde
au-dessus de nos voix

le coeur diaphane
ta source qui chante

nous referons sentier
nos pierres enlacées

par-delà l'abysse
par-delà les vents

jusqu'à la brisure
enfin jusqu'à nous.


Jean Coulombe (c) 2012



2 commentaires:

  1. Un petit coucou de Lausanne, grâce à une dame rencontrée dans sa région, lors du championnat de France d'orpaillage.

    RépondreSupprimer