mardi 9 octobre 2018

LA RÉTINE DU COUCHANT



















La ligne des épinettes est parfaite
quand elle tranche la rétine du couchant.


J'irai me casser de la poésie
sur le dos

je réparerai le chant
de chaque oiseau tombé

je te ramènerai de la bière
pour le feu des mots

notre tempête sera lente
enveloppée de mystère

tu goûteras chacun des gestes
repliés sur ton coeur

toute cette tendresse en fagots
que l'on monte en bûcher.



Jean Coulombe © 2018


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire