mercredi 31 mai 2017

NOEUDS





















La bureaucratie des soupirs
peuple les couloirs d'hôpital

tant de chairs en pâture
tant d'existences friables

palper les noeuds oubliés

familles    marées
bousculées au couchant
       
un été au désert froid

ce qui nous brûle
                         hors portée
les veines

               plonger sous vide.



Jean Coulombe © 2017



lundi 22 mai 2017

UNE PLACE POUR MOI




















En ce mai/novembre
les larmes/pluies
s'abattent au visage

le théâtre de rue
congédie ses comédiens
vampirise les trottoirs

«The show must go on»

paraplégie corrosive
rien n'arrête les humains

il y a toute cette chaleur
à aimer loin dans les âmes

Sisyphe qui remonte sa pente
l'histoire d'une vie à réparer

le long de la fosse sans orchestre
on s'allume un village perdu
clope à clope
en tirant la laisse de son chien.

Que faire du soleil résiduel?


Jean Coulombe © 2017


lundi 15 mai 2017

EN RAPPEL



























Nuages défigurés
peignures d'ombres vent debout
draps tendus l'horizon sur un fil
tel un perchoir où le ciel à sécher
a vu s'éteindre le jour

la pluie a peint
l'écorce des arbres dans la cour
ocre vert brun et jaune

et quand la lune
bat le rappel des ombres
le vin la bière et le silence
ramènent une chanson
à la table des souvenirs.


Denis Samson © 2017


mardi 2 mai 2017

AU JARDIN BLEU (extrait #1)


Vidéo poème de Jean Coulombe et Gilbert Sévigny

















https://vimeo.com/215734347


Tout se joue ici

les enfants cruels
chassent les esprits
de ce jardin bleu
qui m'habite

en plein jour
en pleine ombre

chacun de ces rivages
réinvente mon histoire

la traversée des songes
hurle ma voie
plombe ma nuit

je pourrais perdre ma trace
au cercle des étoiles

je n'ai pas choisi
cette lumière
qui me torture

demain sera autre

nos corps en ravage
incertains d'amour.


Jean Coulombe © 2017