mercredi 17 août 2016

RIO 2016





















Le cancéreux tranche l'horizon
des beautés éphémères
avec son crâne d'oisillon

sur le tapis roulant, il court
ce qu'il lui reste de vie

devant l'écran plein
d'étoiles filantes

il y en a certainement
une qui ira chercher
sa médaille d'or.

Lui, il l'a déjà gagnée.



Jean Coulombe © 2016


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire