vendredi 3 juin 2016

CHEMINS PERDUS



















Comme un vieux chat
caché derrière le décor

couché au rond de sa vie
pour la moindre chaleur

comme un chemin perdu
le soir près des bouleaux

j'accueille l'instant volé
avec un frémissement.



Jean Coulombe © 2016



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire