mercredi 27 janvier 2016

RESSACS





À pelleter devant soi
des phrases chocs
que personne n'écoute
à clamer dans le vide
notre stupeur de vivre

on désapprend le feu
on tressaille sans faire d'ombres

il ne faudrait surtout pas
bloquer le trottoir
ramener les illusions
trop près des braises


Texte Jean Coulombe © 2016

Vidéo Gilbert Sévigny

© 2016


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire