lundi 2 mars 2015

LE TÉLÉJOURNAL






















Elle parcourt la ville
sans permis de vivre
autour du cou elle porte
la brûlure qui la hante

veines au vent
elle pousse les portes
elle renonce aux oboles
aux sourires en vrille

elle sent l'univers qui tourne
la chaîne économique
qui s'enroule à ses jambes

le poids des galaxies
joue contre elle
le pouls du cosmos
bat dans sa tête

on lui a volé son âme
pour la passer au téléjournal

elle n'écoute jamais la télé


Jean Coulombe © 2015


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire