jeudi 4 décembre 2014

CARTE SOLEIL





















Assis dans la salle d'attente
d'une clinique somnambule
j'attends l'écho de mon nom

le prénom de mon père
le nom de famille de ma mère
dansent dans ma tête

pleurs de bébés
sonneries poches
toux sans fond

on écoute TV-Pop
le maquillage explose
HD tu assassines 

les pharmaceutiques patrouillent
la carte-soleil danse le bacon
heure après heure après heure
l'attente tombe en désuétude

harmonie de l'absurde
faiblesses humaines
tous débris de quelqu'un

nous tournons lentement
au ciel        ce tunnel
ce soleil borgne



Jean Coulombe © 2014




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire