lundi 15 septembre 2014

LE CORPS RATURÉ



























Le visage séparé du corps
dans un bain de miroirs
le regard comme la cicatrice
d'une blessure
à l'intérieur
le dormeur se réveille
comme souvent
à l'heure des obsessions.

Puis
le corps raturé
expulsé des songes
le dormeur se réveille
à nouveau
entre les pages du matin.



Denis Samson © 2014



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire