lundi 7 juillet 2014

LA LOI DU PLUS FORT

ARTICLE 8, alinéa 3



















Dans mes nuit pâles

défilent éperdus

les ciels de Beauce


tant de fragilités à vendre

toujours au plus offrant


sous le froid de l'aube

les coyotes hurlent.



Jean Coulombe © 2014




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire