samedi 24 mai 2014

TU NE SAIS TOUJOURS PAS





Tu ne sais toujours pas

ce qui veille en toi

tu ne sais toujours pas

l'infini des choses qui tombent

la fureur du silence


tu survis en apnée

quand les eaux dévalent

tu risques une vie

à te saisir d'amour


tu ne sais toujours pas.



Jean Coulombe © 2014

Improvisations au piano: Vincent Gagnon


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire