lundi 17 mars 2014

AU NOIR DU JOUR

À Pierre Lavallée...





En cet hiver broyeur de souffles

le fleuve charrie ses glaces

sans faire d'histoires


Certains nous quittent

pour ailleurs

ou pour nulle part


certains restent

le coeur en rade

au noir du jour.



Vidéo et texte: Jean Coulombe
Improvisations au piano: Vincent Gagnon

Tous droits réservés ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire