vendredi 14 février 2014

CONDUCTEUR DÉSIGNÉ






















Avec ses lunettes noires de chez noir
le conducteur désigné
joue au poker

la nuit est encore jeune

il y a du gin de la glace
sur le feu
dans la lumière
des rivières de néons

dehors la nuit attend

aux traverses d'étoiles
la lune dans tous ses états
le vent froid souffle
jusqu'au coeur.


     Au coin d'une rue et d'une autre
     plus tard
     saoul au point de ne plus savoir
     où il n'habite plus
     le conducteur désigné se demande
     que sont ses amis devenus.


Denis Samson © 2014


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire