mercredi 18 décembre 2013

LE TEMPS DES FÊTES




















La lumière du frigidaire

allume des souvenirs


tout doucement

je referme la porte


sans bière    ni soupir.



Jean Coulombe © 2013


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire