jeudi 3 octobre 2013

PARFOIS L'AUBE























Parfois l'aube se glisse dans ma main

chaude comme un chaton perdu

aboyant d'amour dans la pénombre


parfois l'aube glisse sur ton épaule

vers le creux de nos chaleurs


parfois l'aube s'enroule dans ses reflets

éperdue d'enfance comme nous.


Oui comme nous, avant la vie.



Jean Coulombe © 2013


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire