mardi 18 juin 2013

JAMAIS LE FEU...

À Marianne...


















On t'enverra
de la poésie
cordée à l'aube

en container
tissée serrée

des mots capables
d'émotion débâcle

de la verve
explosive
et démesurée

comme le chant des astres
lorsqu'on les écoute vraiment

nous y serons
plus forts que nous

tout un chacun
soleils vivants


Jean Coulombe (c) 2013


1 commentaire: