dimanche 20 janvier 2013

LA DANSE DE L'AUBE


















Avant de me prêter au jeu des ombres
j'ouvrirai la lourde porte du ciel
à la douceur des brises passées

j'irai nager près de la rive perdue
au partage de ses eaux noires
sans autre voilure que mes songes

la danse de l'aube bien lancée
sous ma peau nue grelottante
je remuerai mes lèvres en silence

tout peut commencer
ou tout peut finir

je suis enfin là.


Jean Coulombe (c) 2013


1 commentaire: