mercredi 6 juin 2012

RETOURS D'ÂME






















Solidaire aphone 
sans je    ni sève
quand tout s’âme et s'illumine
le temps pendu à mon cou
solitaire assailli par silence
avec le fil du revoilà serré


amalgame dans la gorge
et tristesse éditoriale

un événement traîne
plus louche que le soir


Jean Coulombe (c) 2012

1 commentaire: