lundi 23 janvier 2012

MÉMOIRE EN RÉSIDENCE





La mémoire en résidence
les mains sèches qu'on feuillette
sous la douleur
les poèmes appris par coeur
à propos de ce qu'on oublie
le bruit du sang dans les veines
tel celui de l'horloge
poussière d'étoiles et poussière de peau
flottent dans l'air du temps.



Denis Samson (c) 2012


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire