mercredi 16 novembre 2011

HAPPY HOURS





Les «Heures Joyeuses» terminées
on baisse l'éclairage
et le soir tombe partout

tu parles tu seul
dans ton coin
personne t'écoute
mais tout le monde te regarde

triple scotch
la soirée vire en sloche
ben raide
et tu rentres chez toi
dans l'odeur de ton renfermé
et tu continues à l'aimer
et toutes les soirées se ressemblent

boire jusqu'au cul
à même la bouteille
en te pourléchant la bibine
avant de sombrer.

Une belle crucifixion.

Je voudrais pas être à ta place!


Denis Samson (c) 2011


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire