dimanche 15 mai 2011

TOUNDRA




Ce que la mécanique japonaise me refuse
ton paysage infini me le donne
comme une saison sous la langue
une fleur arrachée à la glace

là, dans ta toundra multicolore
mes couleurs s'abandonnent






1 commentaire: