vendredi 29 avril 2011

LE VACARME DES OISEAUX





À flanc de solitude
la pulsion du social
me ronge immense

il me faut tout dire
malgré le trou
dans ma gorge

il me faut
tout vivre
avant le soleil


Jean Coulombe (c) 2011


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire