mercredi 20 avril 2011

FUNÉRARIUM




Au salon après le jambon
on pogne des chocs
fantômes électriques
des tapis mauves

on fête Pâques
du côté de mon père
chez mon oncle en pompes funèbres
et ma tante
celle qui coiffe les morts.

Dehors il pleut

dedans on se momifie à sec
comme des petits pharaons

toute la famille
savonnée parfumée
embaume
comme désincarnée d'odeurs.

C'est Pâques
chez mon oncle et ma tante
et c'est mon enfance.

Avec mes cousins et mes cousines
on joue dans la cave
on joue aux cowboys
on joue à la guerre
parmi les cercueils à vendre
je t'ai tué t'es mort.


1 commentaire: