jeudi 14 avril 2011

911





Rebelle Cohen
mitraille ses poèmes

lame au coeur
âme pivotante

le sang du couchant
comme une déferlante

j'imbrique
j'imbrique
l'acier délétère

strato-cumulus
perdus au change

tous mots kamikazes

oxygène requis




1 commentaire:

  1. Enfin je te retrouve et je crois que tu as trouvé ta place, du moins en attendant de trouver ta vraie place. Mais c'est super et très fort.
    Tu es avec des vrais et des grands et du monde que j'aime beaucoup. Et je t'm aussi gros x

    RépondreSupprimer