vendredi 22 avril 2011

# 813






Sur le divan chez Denis
parfois le silence
passe entre nous
comme un minou




4 commentaires:

  1. Pis vous ronronnez
    à l'unisson...

    Hélène Lespérance

    RépondreSupprimer
  2. G1R 4W4

    Dans la boîte à lettres à Denis
    il fait noir
    Et il y a pas assez de place
    pour fouetter un chat

    alien_jupon

    RépondreSupprimer
  3. Bernard Lherbier (obédience viennoise)26 avril 2011 à 17:26

    Si je comprends bien (c'est qu'il y a quand même la largeur d'un océan entre nous, pas toujours simple de se comprendre avec le fracas du ressac), Denis est votre analyste. Ses compétences sont-elles à la hauteur du confort de son divan ?

    RépondreSupprimer