lundi 16 août 2010

LETTRE DE RUPTURES II (extraits)




Ton ventre donne sur un fleuve


une porte claque
quelqu'un tousse
un enfant hurle


sur la table le journal de la veille
baigne dans son sang
facture ouverte
flaque de chair


aujourd'hui la vie me sourit comme un shylock
il ne s'agit peut-être que de cela
respirer expier


la tasse fume encore
tu ne m'aimes plus
doucement
l'eau descend des rues
et sculpte des édifices


tes yeux comme des trous d'homme


j'apprends les mots des lettres de ruptures


Poésie: Alain Larose
Vidéo: Denis Samson
Réalisation: Jean Coulombe
CLS Poésie (c) 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire