mardi 24 août 2010

कर्म KARMAS SOMNAMBULES




Je connais une poésie
de lacs glacés
d'épinettes électriques


je connais une poésie
qui calligraphie la nuit


elle n'a de repos
qu'en queue de comète
ou première neige


elle court comme galaxie
les karmas somnambules


Jean Coulombe © 2010

1 commentaire:

  1. Je connais une peauésie qui aime cette poésie elle a des ailes et vole la nuit des mots pour les redistribuer dans sa galaxie

    RépondreSupprimer