jeudi 15 avril 2010

LAST CALL




Un dépotoir de visages
fermente sous mes yeux

« dernier service »
crie la serveuse

Poésie et vidéo : Jean Coulombe
Musique : François Carrier
Tous droits réservés ©



1 commentaire:

  1. Mise en scène superbe les images parlent bien
    Last call... quand les lumières s'allument après le last call
    quand la nuit s'allume
    le ménage n'est pas encore fait autant sur les visages qui traînent que sur les rues, les papiers qui fusent de tous côtés...
    Et le MALaise se lit se vit

    RépondreSupprimer