dimanche 21 février 2010

AU FINAL DE L'AUBE



Parfois quand l'image se fatigue
au final de l'aube
toutes idées repliées refroissées
qu'au fond du puits
vidé de ses étoiles
se brisent les horloges
d'incroyables coeurs soufflés
déchirent le voile
le spectacle prend froid
miroir d'une beauté givrée.

Denis Samson (c) 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire