mardi 17 novembre 2009

LAVÉ



Lavé des voix mortes offertes
à la gangrène du confort
il veut percer des trous
au fond des navires
dans sa tête
goûter aux larmes de limbes sales
par des milliers de litres
de profondeur

les miroirs armés de regards
ses mannequins brisés
la figure invisible
aux noeuds de fécondation
ses sédatifs ont coulé vers la mer rose...

Denis Samson (c) 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire