mardi 24 novembre 2009

IMMACULÉ


Entre les démentis standards et les mensonges officiels il reste les demi-vérités qui, s'additionnant, s'annulent.

Les putains d'auréoles éclatent

juste un petit mal de tête entre les murs

Au calendrier des blessures, à nouveau sacrifié, ton drap le plus immaculé d'amour
tu y as cousu
le dernier soleil
ne sachant plus
où donner de l'ombre.

Denis Samson (c) 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire