lundi 28 septembre 2009

ÉLOGE DU SILENCE














La poésie souvent finit
... parfois commence
avec la lumière Rock & Roll
des matins fragiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire