dimanche 9 août 2009

Moi mes artères


J'ai pris mes affaires
comme on prend le large
dans le silence des chiens

le destin a tranché
au plus court
a lancé un orage

au ras des artères

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire