samedi 13 juin 2009

VITRAUX DE NOIRCEUR






















Fendu toute le tour du sommeil
tu tires du cheval dans ma crinière
j'entends la tôle se tordre
jusqu'aux vitraux de noirceur

Denis Samson  © 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire